Le 17 mai 2018 : Une journée pas comme les autres pour les jeunes de l’IMED

 

L’institut médico-éducatif départemental Leopold Héder (IMED) ouvrait ses portes en ce mercredi 16 mai comme il l’avait déjà fait deux ans auparavant afin d’offrir à ses partenaires entreprises privées, collectivités publiques, institutions du médico- social partenaires, parents, jeunes en situation de handicap, décideurs politiques et financeurs  des temps d’échanges liés à l’insertion professionnelle , à l’inclusion active en entreprise.

 

Des temps d’échanges entre partenaires et entreprises : des dispositifs et des aides facilitant l’emploi

 

Autour d’un programme dense de 4H00, des  mots clefs : informer , conseiller,  échanger ont revêtus un sens concret et c’est ainsi qu’un public nombreux et diversifié a pu :

  • se renseigner  sur le dispositif parcours emploi compétences  (PEC) particulièrement favorable aux jeunes en situation de handicap et aux entreprises engagées ( présentation Pôle Emploi )
  • comprendre les aides proposées par l’opérateur spécialisé de placement et l’AGEFIPH
  • découvrir les motivations et compétences de jeunes accompagnés par l’IMED dans leurs parcours visant le milieu ordinaire (Pitchs /témoignages de 3 jeunes )
  • apprécier la détermination  des chefs d’entreprise partenaires et l’habileté des tuteurs qui n’ont pas hésité à venir présenter leur engagement – entreprise « Contout » et RSMA

Des ateliers d’information à destination des jeunes : Mobilité et Formation hors mur

Une auto- école de la place a présenté son offre de service adaptée et c’est ainsi que certains jeunes ont pu se projeter sur une future mobilité, atout incontournable pour assurer une insertion durable et autonome.

 

Des conventions ciblant un partenariat durable et ambitieux 

La matinée s’est poursuivie autour de la signature de deux conventions non financières mais fixant les modalités de partenariats riches et structurants.  

 

Ainsi la convention avec le GRAGE (Groupement régional des agriculteurs de Guyane) cible pour une durée de 5 ans, trois axes :

 

1) La formation et le partage de compétences, notamment à travers :

  •  La mise en place de sessions d’informations collectives portant sur les métiers de l’agriculture, une à deux fois par an,
  •  L’accueil des jeunes dans le cadre de sessions de recrutement visant à permettre d’intégrer le secteur de l’agriculture,
  •    En cas de recrutement, l’accès à la formation professionnelle durant le contrat de travail
  •    La valorisation des savoir-faire des personnes en situation de handicap,

-          Le conseil aux professionnels de l’IMED.

 

2) L’accompagnement à travers :

  •    La mise en place d’un système de tutorat, dont le but est de guider le salarié dans son insertion socioprofessionnelle,
  •     Un suivi social spécifique permettant l’accompagnement du salarié durant son parcours,

-          la visite d’exploitations agricoles du territoire,

 

-          la découverte des structures à vocation économique

 

3) La contribution à la politique publique du handicap (axe stratégique), à travers :

  •    La conduite de projet en vue de proposer des réponses innovantes, en matière d’accompagnement médico-social en Guyane. L’obtention des autorisations nécessaires et la mise en œuvre des projets,
  •    Une réflexion commune sur des réponses aux appels à projets.

La convention d’une durée de 3 ans avec le pôle emploi quant à elle, concerne plus particulièrement le public âgé de 18 ans à 20 ans et notamment ceux qui vont quitter l’établissement.

 

Son objet est la construction d’une politique d’insertion cohérente et partagée en direction des demandeurs d’emploi bénéficiaires de l’obligation d’emploi.

 

Les axes de travail retenus sont les suivants :

 

1)      La création d’une relation privilégiée

  • Une agence et des interlocuteur identifiés
  • Des comités de pilotage réguliers (à minima semestriels) auront pour objet la mise en œuvre du partenariat

 

2)      La préparation à l’insertion professionnelle avant la sortie de l’IMED

  • Co-animation de différentes sessions de sensibilisation

           - Informations sur les modalités de recrutement des entreprises

 

           - Informations sur le marché du travail guyanais

 

           - Techniques de recherche d’emploi

 

           - Informations sur la formation professionnelle

 

      3)L’accompagnement de la transition

  • Lors de l’inscription à Pôle Emploi - interlocuteurs définis et relations privilégiées
  • Une transmission par L’IMED de tous les éléments de parcours (formations, expériences en entreprises, compétences acquises) concernant chaque jeune (avec son accord) au conseiller référent Pôle emploi, de manière à favoriser sa prise en charge et son accompagnement vers l’emploi.

 

4)L’accompagnement vers l’insertion professionnelle

  • Chaque jeune suivi bénéficiera d’un accompagnement personnalisé en vue de son insertion professionnelle
  • Il pourra bénéficier de tous les services et opportunités de l’offre de service de Pôle emploi, en particulier :

          - Accès aux actions de formation professionnelle

 

          - Périodes d’immersion professionnelle

 

          - Job dating

 

          - Mesures d’aide à l’embauche

  • L’IMED et Pôle emploi mobiliseront leurs réseaux d’entreprises pour promouvoir ces profil

Pour conclure , les jeunes et leurs invités ont pu poursuivre les échanges autour d’un pot de l’amitié et se réjouir de la réussite de l’événement. L’IMED en fait ne ferme jamais ses portes , les équipes  du service d’insertion professionnelle plantent des points de repères et aplanissent les difficultés que pourraient trouver sur le  chemin vers l’emploi, les  jeunes qu’ils accompagnent dans leur éducation, leur projet professionnel et leur inclusion dans la vie ordinaire.

 

Consultez le dossier de presse de l’évènement et l’affiche :

Télécharger
Dossier de Presse 16 mai 2018
Dossier de Presse16 mai 2018.pdf
Document Adobe Acrobat 1.5 MB
Télécharger
L'affiche de la journée porte ouverte
affiche-porte-ouverte-imed.pdf
Document Adobe Acrobat 2.7 MB