Insertion et handicap en Guyane : enjeux et chiffres clés

  • Le nombre de personnes handicapées en Guyane est difficile à estimer en raison d’un phénomène de non-déclaration du handicap, plus particulièrement  sur certains territoires
  • L’insertion dans l’emploi des personnes en situation de handicap est déjà une réalité en  Guyane :
    • Environ 200 personnes sont salariées dans les entreprises privées assujetties (établissements supérieurs à 20 salariés, déclarations 2016), sans compter celles employées par les établissements de moins de 20 salariés (qui représentent la grande majorité des entreprises guyanaises).
    • 456 sont employées dans le secteur public (2015)
    • En 2016, plus de 900 personnes ont bénéficié d’un service de Cap emploi et 91 contrats de travail ont été signés auxquels s’ajoutent ceux réalisés par Pôle emploi et la Mission locale.
  • L’objectif est néanmoins d’aller plus loin. 30 ans après la première loi Handicap et Emploi (1987) et plus de 10 ans après le renforcement des droits des personnes en situation de handicap (2005), le taux d’emploi des personnes handicapées évolue positivement en Guyane : 4,9%  des effectifs dans la fonction publique (chiffre 2015) et 2,61% dans les entreprises privées (2016) mais reste encore éloigné de l’obligation d’emploi fixée à 6%.
  • D’autant qu’un potentiel humain, professionnel et social existe pour cela : fin 2016, 720  personnes étaient inscrites (catégorie A, B, C) comme demandeur d’emploi en situation de handicap à Pôle Emploi.  Les personnes handicapées, dont le taux de chômage augmente deux fois plus vite que le tout public, présentent des difficultés d'insertion plus fortes (âge élevé, plus faible niveau de formation, forte ancienneté d’inscription au chômage).

Pour plus détails : cliquez ici